Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/positions/tutorat-1997-11.html
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

Le tutorat et le statut d'étudiant-chercheur


La Confédération des Etudiants-Chercheurs (CEC) apprend que plusieurs facultés ont officiellement interdit de recruter des doctorants pour assurer le tutorat (l'UFR d'Orsay, par exemple, lors de son conseil du 27 Mai 97).

La CEC prend acte de cette décision mais tient à faire valoir qu'elle etablit une distinction de facto entre doctorants et étudiants alors même qu'aucun texte n'établit celle-ci de manière statutaire (entretenant par la-meme l'ambivalence sur la fonction remplie par le doctorant, considéré tour à tour comme un étudiant, un enseignant ou un chercheur).

Nous tenons à rappeler qu'un tel texte est souhaité par la CEC, qui demande que soit adopté un véritable statut de l'étudiant-chercheur, qui prenne en compte les spécificités du doctorant quant à sa position au sein de l'université et du monde professionnel extra-academique.

Dans cette optique, nous reitérons notre proposition de mise en place d'un Contrat de Thèse qui définit les droits et les devoirs des doctorants. Nous tenons à insister sur les principaux points de notre proposition de texte, comme le financement obligatoire, l'accès aux protections sociales, et la mise en place d'interlocuteurs clairement identifiés. Nous estimons par ailleurs que ce texte doit être accompagné de mesures politiques comme la reconnaisssance de la thèse par les conventions collectives et la publication du nom des docteurs au Journal Officiel.

Rappelons que l'Etat emploie actuellement pres de 70 000 chercheurs au statut precaire (doctorants, ATER, postdocs). Une telle situation impose que soient prises des mesures significatives en faveur de la création de postes de chercheurs et enseignant-chercheurs afin de prevenir de manière responsable les départs en retraite qui seront massifs dans les prochaines années.

Nonobstant nous sommes bien conscients que la recherche publique ne saurait constituer le seul débouché de la formation doctorale, censé absorber l'intégralité du nombre des jeunes docteurs ainsi que des chercheurs actuellement en contrat à durée déterminée.

Dans ce sens, le contrat de thèse que nous proposons entend apporter une clarification et une valorisation de la formation doctorale dans le milieu extra-académique afin de permettre une meilleure et nécessaire insertion professionnelle des personnes formées par la recherche.

La Confédération des Etudiants-Chercheurs

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2019 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/positions/tutorat-1997-11.html) a été mis à jour le 19 février 2004

Politique d'accessibilité et mentions légales