Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/interventions/2003-abg.html
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

Rencontre associations de jeunes chercheurs / ABG (15 mai 2003)


Lieu : siège de l'ABG (239, rue Saint Martin 75003 PARIS). Durée : de 9h30 à 12h30-13h

Associations de jeunes chercheurs :

  • ADIC : Aurélie Lebel (présidente)
  • ADDOC : Fabienne Goldfarb (aussi vice-présidente de la CEC)
  • BioDocs : Lucie Onteniente (présidente), Véronique Laloux (vice-présidente)
  • D2R2 : Alban Cornillet (aussi président de la CEC)
  • GTEM : Claire Poinsot (aussi ancienne présidente de la CEC)
  • Nicomaque : Ronan Amicel (président)
  • CEC : nous tous.

ABG :

  • Marie-Gabrielle Schweighofer (directrice depuis 2 ans et demi ; doctorat de physique ; détachée du CNRS)
  • Anne-Marie Birac (Projet européen Amédée ; DEA en métallurgie ; détachée du CEA)
  • Gérard Matricali (« professionnalisation » des doctorants ; doctorat de chimie ; détaché à mi-temps du ministère chargé de l'enseignement supérieur)
  • Françoise Rojouan (Offres d'emploi - banque de CV ; doctorat de géographie ; détachée du CNRS)
  • René-Luc Bénichou (InfoCom ; pas de doctorat mais école de communication ; salarié)

1. Présentations des associations et de leurs actions et projets

CEC (Fabienne et Claire)

Créée en 1996, fédération nationale de 25 à 35 associations pérennes (le critère de pérennité est plus pertinent que celui de la taille). Toutes disciplines confondues: sciences « dures » et SHS. Renouvellement du bureau tous les ans. Plusieurs pôles : Rennes, Ile-de-France, ...

Actions :

  • charte des thèses (obtenue)
  • revalorisation de l'allocation de recherche (obtenue, renouvellement en cours)
  • demande de financements de type contrats de travail (CDD) à la place des libéralités (« bourses »)
  • un réel statut des jeunes chercheurs sur des postes non permanents
  • représentation des jeunes chercheurs (collège électoral spécifique, notamment au CNESER)
  • reconnaissance du doctorat auprès du privé et du public (type hautes fonctions publiques hors recherche)
  • réseau d'association pour échange d'idées et d'expériences

ADIC : association de doctorants de l'Institut Curie (Aurélie)

  • organisation des petits-déjeûners « insertion professionnelle » avec ADDOC et BioDocs (5 depuis 2 ans) : rapport d'activité disponible sur le site web de l'ADIC
  • congrès annuel des jeunes chercheurs d'Ille-de-France (congrès scientifique)
  • noeud DocNet Institut Curie en cours
  • participation à la CEC

ADDOC : association de doctorants d'Orsay - Paris 11 (Fabienne)

Difficulté de l'Université de Paris 11 : très étendue avec 4 sites à gérer

  • journal papier « Quoi de neuf docteur ? » distribué sur les sites
  • journée d'accueil des 3e cycle, sur ce qu'est une thèse, quoi faire après la thèse ? Présence de tous les acteurs en ½ journée : université, doctorants, directeurs de thèse, directeurs d'ED, assos.
  • grand sondage internet sur le déroulement d'une thèse auprès des doctorants de toutes disciplines confondues, avec BioDocs
  • participation à la CEC
  • noeud DocNet en cours en parallèle à une demande de formation projet professionnel avec ED et CIES + ligne budgétaire
  • organisation des petits-déjeuners « insertion professionnelle » avec ADIC et BioDocs
  • mise en place d'un partenariat avec collège des ED de Paris 11

BioDocs : association nationale des jeunes chercheurs en biologie (Lucie)

Créée en 1996

  • organisation du forum BioTechno depuis 1998 (informer, valoriser, permettre des échanges entre doctorants et entreprises) ; organisation nationale des journées au sein d'un réseau constitué de 14 assos de doctorants en France (7 villes organisatrices pour BioTechno2003) ; insistance sur la demande de financement auprès de l'ABG pour BioTechno2003
  • participation à la CEC, avec un groupe de travail "Statuts des jeunes chercheurs"
  • organisation des petits-déjeuners « insertion professionnelle » avec ADIC et ADDOC
  • grand sondage internet sur le déroulement d'une thèse auprès des doctorants de toutes disciplines confondues, avec ADDOC
  • réalisation et diffusion d'une revue de presse hebdomadaire « FlashInfoBiotech » faisant un tour d'horizon scientifique, politique et économique du secteur des biotechnologies
  • création de « BioDocs USA », structure d'aide au départ et surtout au retour des post-docs (démarches administratives, maintien de contacts en France, ...)

D2R2 : association récente de doctorants SHS de Rennes (Alban)

  • participation à Nicomaque
  • participation à la CEC

GTEM : association des doc. du Muséum d'Histoire Naturelle (Claire)

  • congrès pluridisciplinaire
  • journal bi-annuel
  • site internet/diffusion par mails

Au Muséum : beaucoup de problèmes avec 70% de thèses non financées (+ de 350 doctorants et 40 à 60 thèses soutenues par an) --> actions orientées pour régler les problèmes spécifiques au Muséum.

Nicomaque : pôle rennais des associations de doctorants et docteurs (Ronan)

Fédération de 8 associations de doctorants de Rennes (sciences « dures » et SHS), créée en 2002.

Mise en place de DocNet à Rennes : système de fiches personnelles sur le web, en couplage avec des formations en petits groupes pour faire le point sur ses compétences, son projet personnel et professionnel. Formation mise en place en collaboration entre Nicomaque, des écoles doctorales (ED) et une intervenante (consultante extérieure en recrutement/RH).

2. Présentation de l'ABG, de ses actions et projets

2.1. L'association Bernard Gregory (Marie-Gabrielle Schweighofer)

Créée en 1980 sur une idée de Bernard Gregory (physicien).

Vocation d'aider les jeunes docteurs de toutes disciplines à s'insérer en entreprise et de promouvoir la formation doctorale dans le monde socio-économique.

Volonté de représentation des 2 secteurs, privé et public : un conseil d'administration constitué de personnes provenant pour moitié du secteur privé et l'autre moitié du secteur public (avec le président et le vice-président provenant du secteur privé et du secteur public).

Financement

1 millions d'euros attendus cette année. Fonds publics et fonds privés (1/6e des fonds par les entreprises) : ministères de la Recherche et des Affaires étrangères, CEA, CNRS, Région IDF. La région IDF finance (sur factures) des actions précises pour les doctorants parisiens. Financement sur projets/actions : pas possible de rajouter des actions en cours d'année --> prévoir en début d'année dans le budget (lignes) de l'ABG. Une demande générale de la part des associations de jeunes chercheurs a été faite pour avoir une aide financière et une aide logistique aux projets (carnet d'adresse, démarches...). Conditions pour leur demander un partenariat financier : en tout début d'année (voire en fin d'année précédente) pour permettre à l'ABG de mettre les actions dans son budget prévisionnel + un partenariat d'organisation avec eux (mais attention à la récupération de nos actions).
Structure de l'ABG

Les membres sont des personnes morales. La cotisation annuelle est proportionnelle à la taille de la structure.

  • ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche, qui paie pour toutes les universités : sont membres tous les établissements habilités à délivrer le doctorat (universités, etc.)
  • ministère des affaires étrangères
  • organismes de recherche (CEA, CNRS, INSERM, INRA, INRIA, etc.)
  • autres organismes publics (ANPE, ANVAR)
  • entreprises (43 adhéraient en 2002, et 20 ont renouvelé leur cotisation au 15/05/03), « club des entreprises »

Les salariés, les personnes mises à disposition et les correspondants ne sont pas membres de l'ABG.

L'ABG a passé des conventions avec quelques établissements pour l'aide à l'insertion professionnelle des docteurs, ce qui permet d'officialiser les relations existantes. Structure de travail :

  • des salariés
  • des personnes mises à disposition (également signalées dans le budget), par les établissements universitaires, par le CNRS, le CEA, le ministère de l'enseignement supérieur
  • de l'aide des retraités : Nicole Leray (retraitée de Paris 11) aide aux ateliers CV, une ancienne d'Orsay (Sylviane Vlachos) aide à l'antenne internet USA, un retraité d'entreprise aide aux prises de contact avec les entreprises, Tony Raban (retraité du service de carrières de Cambridge) aide pour la communication en anglais

Une demande générale de la part des associations de jeunes chercheurs a été faite pour être présent au CA de l'ABG, en tant que personne morale ou en tous cas en tant que « personnalités invitées ».

2.2. L'emploi (Marie-Gabrielle Schweighofer, Françoise Rojouan et René-Luc Bénichou)

Réseau d'antennes locales (Marie-Gabrielle Schweighofer)

90 antennes dans différentes universités pour recevoir les doctorants, 300 correspondants.

Formation des correspondants au projet professionnel et au CV par des consultants extérieurs en recrutement et RH.

Il n'existe pas de statut de correspondant, il s'agit de volontaires depuis des doctorants jusqu'à des professeurs, chercheurs, ... Dans le cas des universités qui ont passé une convention avec l'ABG, l'établissement peut reconnaître l'activité de ces volontaires, par exemple par une décharge d'enseignement.

Extension des antennes (12) vers la Belgique et la Grande-Bretagne. Antenne internet au Japon et aux USA pour aider au retour des post-docs français en France.

Banque de CV - offres d'emploi (Françoise Rojouan)

Banque de CV mise à jour régulièrement = gros boulot de suivi par les antennes.

Demande de CV ouverte à toutes les entreprises mais filtrage, validation avant de donner le CV.

Offres d'emploi en entreprises et académiques : déposées directement sur le site mais validées par contact-retour auprès des entreprises et institutions.

Démarchage auprès des entreprises : « Club des entreprises ».

Propositions de thèses avec et sans financement : aux demandeurs de remplir le formulaire. Les assos ont soulevé le problème de l'affichage systématique des thèses non financées par rapport à la valorisation du doctorat comme un véritable emploi.

Les assos ont évoqué le problème de reconnaissance du doctorat dans les conventions collectives et pour l'accès à la haute fonction publique.

Information et communication (René-Luc Bénichou)

Différents supports de communication :

La mission principale de l'ABG est l'activité emploi, et le contenu rédactionnel est donc principalement au service de cette mission, en visant à faire connaître l'ABG des doctorants et des entreprises. Il s'agit en quelque sorte d'offrir une vitrine et d'« occuper le terrain » au maximum pour attirer les visiteurs vers le site.

2.4. Professionnalisation des doctorants (Gérard Matricali)

Doctoriales

L'ABG a été moteur dans l'organisation au départ, mais maintenant son rôle se limite à celui de conseiller. Les Doctoriales sont désormais organisées dans le cadre d'un appel d'offre du ministère, auquel répondent les organisateurs locaux (par exemple les ED). Le ministère participe financièrement à hauteur de 300 euros par doctorant.

À noter la demande du ministère de parler du principe du « nouveau chapitre de thèse » pendant les Doctoriales.

L'ABG semble inquiète quant à la pérennité des Doctoriales.

Évocation de la part des assos du rôle de l'ABG de faire pression auprès du ministère pour le maintien de sa participation financière pour les Doctoriales. Évocation, en retour, de la part de l'ABG du rôle des assos de jeunes chercheurs de se manifester auprès des institutions pour le maintien des Doctoriales.

Nouveau chapitre de la thèse

Objectif d'aider les doctorants à valoriser les compétences qu'ils acquièrent durant leur thèse.

Évocation de la part des assos de notre désaccord sur ce NCT : pas d'accord de le mettre comme un chapitre dans le manuscrit de thèse et dans la soutenance, dévalorisation à la fois du travail de recherche scientifique (réelle expérience professionnelle) et du projet professionnel. Tout à fait d'accord sur le principe et les objectifs mais le séparer de la thèse.

Gérard Matricali a abondé dans notre sens en expliquant que ce titre de « Nouveau chapitre de la thèse » était intentionnellement provocateur vis-à-vis des directeurs de thèse et des directeurs d'ED. Nouveau titre : « Valorisation des compétences ».

Formation projet professionnel, fournie aux doctorants, animée par des consultants extérieurs en recrutement et RH et financée pour 1/3 par ED + ministère de la Recherche + région IDF.

2.5. Projet « Amédée » (Anne-Marie Birac)

Constat que le marché de l'emploi pour les docteurs est de plus en plus international. Objectif de faciliter la mobilité européenne des jeunes chercheurs par la mise en place d'une plate-forme de rencontre entre jeunes chercheurs et employeurs.

Projet démarré en 2002.

  • refonte du système d'information de l'ABG
  • développement de réseaux : outil extranet pour mettre en relation, partager les infos, faire des passerelles entre antennes européennes ABG.
  • réseau entre la France et la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Italie, l'Allemagne, l'Irlande (pas encore l'Espagne).
  • communication : sur le projet, systématiquement en bilingue anglais.
  • partenaires : ministères de la recherche et des affaires étrangères, CEA.

3. Conclusion

Proposition de Marie-Gabrielle Schweighofer de maintenir des relations étroites avec les associations de jeunes chercheurs sous la forme de réunions pour faire le point tous les 6 mois, sans exclure des réunions ponctuelles sur des points précis.

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2019 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/interventions/2003-abg.html) a été mis à jour le 10 juin 2007

Politique d'accessibilité et mentions légales