Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/interventions/2002-evry.html
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

Intervention lors de la visite de L. Jospin à Evry


Pour information, la GDD (Pascal Degiovani, Bruno Bost) et la CEC (Nicolas Legrand) ont été invitées à participer à la rencontre entre le candidat du PS à l'élection présidentielle L. Jospin et de jeunes chercheurs (environ une quinzaine), en présence du staff habituel (Courtillot, Cohen, Le Deaut, Tambourin avec sa double casquette PS/Genopole). Cette rencontre a eu lieu au Genocentre d'Evry.

Quelques remarques (je laisse le soin à Bruno et Pascal de commenter si besoin est):

  • reunion de 45 minutes, autant dire que chacun avait le droit à une intervention d'eniron une minute, autant dire que c'est pire que la presentation au CNRS... :-D
  • comme dirait Pascal, nous avons essayé de placer nos interventions dans un cadre global et non pas centrés sur des exemples personnels (la "metavision").
  • nous nous sommes bien separés le boulot: on a laissé passer une charette d'interventions, puis Bruno est intervenu sur le volet "formation" du doctorant, j'ai pris la suite sur la necessaire reconnaissance (labo, institution au CNESER, activité professionnelle) et de l'idée de structuration de l'offre de financements (salaires, cotisations sociales et CDD), une autre charette d'interventions et Pascal s'est gardé le morceau de choix en synthétisant un peu la somme des problèmes. Bref, plutot efficace. Degré de rentabilité inconnu, le terrain etait visiblement bien préparé via Cohen-Le Deaut (voir l'intervention ci-dessous).

Pour les amateurs, morceaux choisis de l'allocution de Jospin après la rencontre ci-dessous. "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient", certes, mais on ne pourra pas nous retorquer que ces promesses n'ont pas été faites.

(...) JE PROPOSE tout d'abord une amélioration conséquente de la situation des doctorants, au moyen d'une nouvelle allocation de recherche et de formation doctorale, modernisée et revalorisée, combinant soutien financier à la thèse et préparation à une insertion professionnelle. Le suivi des docteurs et des post-doctorants par les écoles doctorales (que j'ai créées) doit être renforcé, leur protection sociale assurée, les chartes de thèse mieux respectées.

JE PROPOSE ensuite de recruter les chercheurs à un âge plus précoce : soyons clairs, l'augmentation des postes mis aux concours ne suffira pas à inciter les jeunes à rejoindre les métiers de la recherche si, à l'issue de leur thèse, les jeunes docteurs doivent consacrer des années à travers plusieurs stages post-doctoraux avant d'être titularisés dans la recherche publique. (...) Des périodes complémentaires de formation en France ou à l'étranger après son recrutement peuvent naturellement être envisagées et doivent être encouragées.

(...)
JE SOUHAITE en troisième lieu porter toute mon attention sur les débuts de carrière des chercheurs : cela passe d'abord par une meilleure visibilité sur les postes mis aux concours. (...) Ce travail d'anticipation (plan de programmation pluriannuel de l'emploi scientifique), il faut bien l'avouer très nouveau dans la fonction publique, est indispensable pour convaincre les jeunes de faire carrière dans la recherche. Nous devrons le poursuivre et l'amplifier : le plan actuel sera prochainement consolidé au sein d'un plan pluriannuel de recrutement, commun à l'enseignement supérieur et à la recherche, détaillé par champ disciplinaire, et qui tracera des perspectives précises sur plusieurs années.

JE SOUHAITE également, et cela va de pair, continuer comme je l'ai déjà entamé largement à favoriser le soutien aux jeunes équipes : les établissements publics de recherche doivent créer un nombre significatif (dont on peut fixer le seuil minimum) de jeunes équipes en dehors des laboratoires d'accueil, et ce dans toutes les universités, quelle que soit leur taille. (...) Je suis conscient, enfin, de ce que l'alourdissement des tâches qui pèsent sur les enseignants-chercheurs peut nuire à leur programme de recherche. C'est pourquoi nous proposons de poursuivre l'effort de recrutement des personnels IATOS, et de conduire une politique de décharges de service beaucoup plus ample, notamment pour les jeunes maîtres de conférence. (...) Cesdécharges devront s'articuler avec la participation des chercheurs et des doctorants à l'enseignement.

Enfin, JE PROPOSE que nous nous mobilisions tous pour accroître la mobilité des chercheurs.

(...)

Le texte complet disponible sur http://www.2002enseignement-recherche.net/ (site du comité de soutien de l'ens. sup. et recherche à Jospin).

Nicolas Legrand, 14 mars 2002

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2019 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/interventions/2002-evry.html) a été mis à jour le 10 juin 2007

Politique d'accessibilité et mentions légales