Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/presentation/reunions/2000-03-25/index.html
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

Compte-rendu du CA de la CEC (25-26 mars 2000)


Version RTF, Texte

1/ Etat des lieux de l'activité des assocs locales

1/ ADOC - Association des Doctorants de l'Ecole Doctorale SPI de l'Université de Rennes

Association Rennaise comprenant 40 adhérents dont 10 actifs, représentée par Daniel Fredouille, vice-président (daniel.fredouille@irisa.fr) et Carine Hue, présidente (carine.hue@irisa.fr).

L'ADOC regroupe les doctorants de l'ED SPI (informatique, traitement du signal et télécommunications) qui comprend ~ 160 doctorants dont 120 à l'IRISA.

Actions de l'année :

  • informations sur la thèse auprès du DEA info (le public sera élargi l'an prochain).
  • accueil des stagiaires à l'IRISA.
  • transmission d'infos (CEC, vie des labos) sans forcément beaucoup de retours de la part des adhérents.
  • maintien et mise a jour du serveur Web qui a surtout un rôle informatif auprès des doctorants (http://www.irisa.fr/adoc/).
  • médiateur entre l'IRISA et ses doctorants par rapport aux formations proposées (anglais, prise de parole en public, optimisation de candidature).
  • réflexions et débats sur la façon dont les doctorants envisagent la nouvelle ED MATISSE qui devrait prendre effet l'an prochain et qui réunira en plus de l'actuelle ED SPI, les matheux (J.BINET) et les électroniciens.

 

2/ ADSL (Association du Doctorat Scientifique Lyonnais)

Site : Lyon principalement,

Disciplines : scientifiques principalement (1/3 physique, 1/3 biologie, 1/3 autres...)

Adhérents et actifs : 101 adhérents au 25/03/00 (43% de croissance des effectifs en 1 an...)

Représentation : 2 élus au CS

Organisation : 5 groupes de travail pour nos différentes actions

Actions :

  • Relations Doctorants-Entreprises

  • Conférences Tables rondes "Apres la Thèse" (en collaboration avec ADIL)
  • Rencontres Jeunes Chercheurs-Entreprises (forum de 3 jours ou les entreprises viennent a la rencontre de 250 doctorants + stands d'organismes d'insertion professionnelle, tables rondes, etc...), en collaboration avec ASEC et ADIL notamment ;
  • Visites d'entreprises (avec ADIL)
  • Communication/valorisation de la formation Doctorale auprès des PME/PMI

  • Enquête sur la situation et les conditions de travail des Doctorants

  • QCM anonyme sous forme de formulaire web rempli en 2 minutes 288 réponses depuis le 3 janvier 2000

  • Suivi de l'application de la Charte
  • Journée des Thèses : journée d'information des 2nd cycles sur la Thèse, ses tenants, ses aboutissants, a la fois en Physique, et en Biologie.

  • Web, news....

 

 

3/ ADDAL - Association des Doctorants et Docteurs d'Alsace

(représentée par Frédérique Voisin-Demery, Vice-Présidente Commission Informatique)

Fondée en 1998 - 150 adhérents, une vingtaine de membres actifs l'association regroupe théoriquement les doctorants des 4 universités d'Alsace, mais en pratique, elle touche surtout les scientifiques, pour l'instant. Nous allons essayer de changer ça cette année.

Actions :

  • Site web, mailing-list, bulletin d'information, rencontres.
  • 1999 : Forums de rencontre doctorants-docteurs en entreprise, réflexion sur la charte des thèses, participation à l'organisation des 2èmes Doctoriales d'Alsace, implication dans l'organisation d'une journée pour l'Ecole Doctorale Vie et Santé.
  • 2000 : Forum sur l'emploi scientifique, annuaire, participation à l'organisation du Carrefour des Biotechnologies 2000, réflexion sur recherche et éthique, ...

 

4/ ADDOC (Agir pour les Doctorants et les DOCteurs)

ADDOC est une association orsayenne pluridisciplinaire, mais pour l'instant plutôt scientifique. Elle compte environ 50 cotisants, dont plus d'une dizaine d'actifs.

ADDOC a amorce une campagne de communication vers les doctorants en organisant un pot "Noël des thésards", et surtout en informant un maximum de doctorants sur les conseils d'université, leurs rôles, et

l'importance de voter. Le résultat a été une multiplication par 5 de la participation à ces élections des 3èmes cycles d'Orsay. ADDOC a 12 élus en conseils (1 au CA, 3 au CS, 1 au CEVU, 2 au CUFR d'Orsay, 5 à la Division de la Recherche de l'UFR d'Orsay). On remarque la présence de plusieurs nouveaux actifs particulièrement ... actifs !

Nos projets :

  • la communication vers les doctorants (projet de mise en place de mailing list vers tous les doctorants de l'université, amélioration du serveur Web)
  • l'insertion dans le prive, avec des contacts pris auprès d'un administrateur de la pépinière d'entreprise locale, et un contact potentiel vers l'incubateur en train de se monter
  • la mise en place de thèse en 3 ans, financées, en droit. Deux contacts ont été pris dans ce sens (vice-doyen et directrice de l'ED).

 

5/ L'ASEC (Association Stéphanoise des Etudiants-Chercheurs)

L'ASEC revit et compte bien se développer grâce à l'arrivée de nouveaux actifs. On est d'ailleurs en plein recrutement de nouveaux adhérents.

Actions passées :

  • Obtention de 2 élus au CS
  • participation aux RJCE (rencontres jeunes chercheurs-entreprises)
  • participation au colloque des ED
  • discussions avec l'ED dans le cadre de sa mise en place
  • "animation" de l'ED

Actions a venir :

  • réunion d'info sur les troisièmes cycles a destination des DEA et seconds cycles
  • implication dans l'ED (suite)
  • "animation" de l'ED (suite)
  • édition de CV sur le site web

6/ AD-UTM (Association des Doctorants de l'Université Toulouse-le Mirail)

Association qui reprend en septembre 1998 après 2 ans de " léthargie ".

55 adhérents dont 7 plus ou moins actifs (tous en fin de thèse : renouveler le bureau devient urgent

Dernières actions :

  • 15-16 mars 2000 : Participation à l’organisation et animation de tables rondes au Colloque " Professionnalisation des futurs cadres de l’entreprise ". Communication " L’individu, l'institution et le collectif dans le processus de professionnalisation du doctorant : retour sur expériences. " par trois membres du CA de l’AD UTM.
  • Participation à la réflexion et rencontres avec les parlementaires Cohen et Le Déaut afin de faire reconnaître le rôle des étudiants chercheurs dans l’appareil scientifique français et les difficultés spécifiques aux L&SHS.
  • Rencontre avec le Vice-Pdt du CS de l’UTM qui nous accorde 10 000 fcs de subvention et toute l’aide matérielle nécéssaire (Photocopieuse, mailing...) et nous propose de prendre place au CS, au comité de suivi de la CdT, et au Conseil des ED.

Actions à venir :

  • Journée (30-3-2000) de préparation à l’Insertion Professionnelle, en collaboration avec l’Institut d’Ecoles Doctorales, à destination des doctorants.
  • Séminaire d’information sur le financement de la thèse et les différents statuts accessibles au doctorants à l’université (12-4-2000)
  • Petit-Déjeuner entreprise L& SHS, en collaboration avec le CDT, à la rentrée 2000
  • Publication du site Internet de l’AD UTM
  • Base de Données doctorants favorisant les rencontres et l’entraide.

 

7/ APIDoC (Association pour la Promotion et l'Insertion des Doctorants Caennois)

  • APIDoC a quatre ans et compte une centaine de membres environ (sur 800 inscrits en doctorat à l'université de Caen), dont 15 à 20 actifs.
  • Le CA a été renouvelé en février 2000, il comporte toujours des membres issues de disciplines différentes regroupées en sciences pures (ou dures ...) et SHS.
  • APIDoC compte 2 élus au CS et un élu au Conseil de gestion de la MRSH (maison de la recherche en sciences humaines)

Les dernières actions :

  • mai 99 : lettre ouverte au ministre à propos du projet de réforme des ATER et participation à la mission parlementaire Cohen-Le Déaut.
  • nov. 99 édition de la deuxième version du Guide du doctorant caennais
  • février 2000 : constitution d'une plaquette sur l'insertion du docteur en entreprise, envoyée à toutes les PME de basse-normandie (c'est une action à l'origine émanant d'adhérents, soutenue ensuite par APIDoC)
  • février 2000 : proposition d'un statut de docteur invité pour remédier à l'absence de couverture sociale après la soutenance.
  • mars 2000 : la "Lettre d'APIDoC ": courrier informant les adhérents des actions de l'association et des dispositions nationales concernant le statut du doctorant et du jeune docteur.

Les actions en cours :

  • mensualisation du paiement des vacataires
  • statut des PRAGs : problème de la décharge d'enseignement
  • organisation du CA de la CEC les 17 et 18 juin 2000, à Caen.

Les projets :

  • couverture sociale du doctorant et du jeune docteur, dont le problème des accidents de travail.

 

8/ CDT: Collectif de doctorants Toulousain

80 adhérents dont 10 actifs, le CDT a 2 priorités : résoudre les problèmes de la vie du doctorant et l'insertion professionnelle.

  1. Actions reliées aux problèmes rencontrés par les doctorants

  • 2 élus aux élections au conseil scientifique de l'université des représentants usagers ;
  • Lettre au Président de l'université concernant la charte de thèse : nous avons constaté que certains doctorants se sont inscrits en thèse sans signer la charte ;
  • Suivi du rapport Cohen / Le Déaut ;
  • Participation au colloque organisé par le CIRRES au sénat sur le thème "Réinventer la recherche" ;
  • Participation au colloque national des Ecoles doctorales à Marseille ;

  1. Actions reliées à l'insertion professionnelle

  • Organisation de rencontres doctorants / Industriels sous la forme de petits déjeuners (environ 100 doctorants et 11 industriels de tous secteurs) ;
  • Participation au projet docnet ;
  • Participation à la cellule valorisation de la recherche de l'université ;

Et enfin le CDT met à jour tous les 2 jours environ son site web (son superbe site web ...)

 

9/ CONTACT (Montpellier)

Représenté au CA par Sarah MAQUAIRE (Présidente) et Cyrille RONTARD (Secrétaire).

Association des Elèves et Anciens Elèves des Ecoles Doctorales de l'Académie de Montpellier.

Couverture : Université Montpellier 2, INRA, CNRS, IRD, Ecole des Mines d'Alès.

Contacts : Université Montpellier 1 et Université Montpellier 3.

Quelques chiffres :

  • 80 adhérents.
  • 25 actifs.
  • 580 sympathisants.
  • 4 élus (2 CS, 1 CA, 1 CEVU)
  • 4 groupes de travail :

  1. Communication.
  2. Politique étudiante.
  3. Formation parallèle.
  4. Insertion professionnelle.

  • Journal trimestriel, 4 mailling-list, site web
  • 2 employés (1 temps plein, 1 ½ temps).

Dernières actions :

  • Finalisation du projet ADUM (Annuaire des Docteurs de l'Académie de Montpellier) et début de l'incrémentation de la base de données.
  • Mise en place d'une formation parralèle en anglais.
  • Refonte de la formation parralèle "Connaissance de l'entreprise" en 4 modules (Gestion d'une organisation, gestion de projet, innovation, création d'entreprise).
  • Participation au Colloque des Ecoles Doctorales.
  • Contacts avec les doctorants en Sciences Economiques.
  • Journée d'information aux DEA.
  • Organisation d'un forum Biotech 2000.

 

10/ GTEM

L'association des étudiants du Muséum d'Histoire Naturelle était représentée par Cendrine Hudelot (Présidente) et Romain Parent (Secrétaire). Le GTEM regroupe essentiellement des scientifiques (sciences de l'homme, géologie, paléontologie, chimie, biologie, etc), bref, tous les étudiants inscrits au Muséum.

Notre principal objectif est de fédérer les étudiants, de leur permettre de se rencontrer. Nous organisons entre autre un congrès annuel et actuellement, un annuaire est en cours de réalisation. Nous comptons également profiter de la période de transition qui s'ouvre au Muséum (réfection totale de l'établissement) pour mettre en avant les désirs des étudiants quant à l'amélioration de leur vie quotidienne de 3ème cycle.

 

11/ Jacques Binet

Association des doctorants en mathématiques de Rennes, 24 membres, 5 actifs, 1 élu au conseil scientifique, 2 au conseil de l'école doctorale, 1 élu au conseil d'UFR.

Activité principale en ce moment : les mathématiques (année mondiale des maths, animations destinées au grand publique); mais aussi : accueil des nouveaux, site web et annuaire des anciens.

 

2/ Débat sur la lettre au ministre de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie

Pour rappel, lors de l'AG de Montpellier des 30 et 31 octobre, 1er novembre 1999, il a été décidé de rédiger une lettre au ministre afin qu'il fasse appliquer les 10 points du rapport Cohen-Le Déaut avec lesquels il avait publiquement manifesté son accord.

Le rapport Cohen-Le Déaut est disponible à l'adresse :

http://www.mission-cohen-ledeaut.org/pages/section3/pages/rapport.htm

Au cours de ce CA, deux ateliers se sont tenus en parallèle pour émettre des propositions. Une mise au propre sera alors effectuée après le CA, sous la responsabilité de Cyril Imbert (CDT) et de Jean-Baptiste Peyaud (ADDOC).

 

1/ Propositions émanant de l’atelier sur le "pendant-la-thèse"

  1. La Charte des Thèses :

Les problèmes soulevés étaient :

  • Non distribution de la CdT dans certaines universités, signature non obligatoire ou purement administrative (sans lecture et sans application)
  • Refus d’inscription en Thèse, sous prétexte de la limitation du nombre de doctorants à encadrer par un même directeur de recherche

Les propositions d'idées à rajouter sont :

  • Faire reconnaître la possibilité d’un encadrement par un enseignant-chercheur ne possédant pas l’HDR, sur dérogation
  • Mettre en place un médiateur pour faire appliquer la CdT et permettre un recours en cas de conflit
  • Faire passer l’évaluation des ED par celle de l’application de la CdT
  • Limiter le nombre de doctorants en fonction de chaque discipline et soumettre la Prime d’Encadrement de Recherche au respect de ce nombre en tenant particulièrement compte des disciplines sinistrées.

2. Le statut des doctorants et l’accès à la formation

  • Ajouter le terme de contrat au premier paragraphe portant sur le professionnalisme des doctorants, afin de donner accès à tous à la sécurité sociale, le chômage, la retraite et reconnaître l’ancienneté.
  • donner aux CIES les moyens d’améliorer leurs formations et doubler le nombre de moniteurs
  • Effacer l’avant dernier paragraphe et remplacer les termes de vacataires et ATER dans le dernier par " toutes personnes ayant une charge d’enseignement ".

 

 

2/ Les réflexions de l'atelier "post-thèse"

Dans cet atelier, il a été question des procédures de recrutement des Maîtres de Conférence, de l'accès aux grands corps de l'Etat et de l'insertion dans le secteur privé.

  1. Procédures de recrutement :

  • proposer une extension du site ministériel ANTARES (inscription on-line pour les dossiers de qualification) pour que celui-ci gère aussi les candidatures pour les postes de MdC (présentation détaillée des profils, résultats des commissions de spécialistes, classements, dates des convocations, nombre de candidats sur le poste, …) ; le but est de permettre aux candidats de connaître en temps réel l'état d'avancement de leurs dossiers ;
  • uniformiser et standardiser les dossiers de candidature ;
  • appliquer aux ATER les dispositions demandées pour les candidatures aux postes de MdC (candidature électronique, gestion en temps réel du dossier de candidature).

  1. Accès aux grands corps de l'Etat :
  2. partant du principe qu'il existe des concours réservés uniquement aux grandes écoles (ENA, X, …), et que les docteurs n'y ont donc pas accès, il a été proposé d'ouvrir ces concours aux docteurs et d'instaurer un quota de postes qui leurs seraient réservés. Il existe déjà des systèmes de quotas qui ne prennent en compte que les grandes écoles, notre demande reviendrait à la création d'un quota supplémentaire.

  3. Insertion dans le secteur privé :

  • tout d'abord, une remarque a été faite (et fort justement) que le paragraphe tel qu'il est rédigé ne prend en compte que le marché du travail français.
  • ensuite, il a été proposé de modifier la structure du paragraphe, en parlant en premier des possibilités d'actions envers les doctorants, puis en second, de celles envers les entrepreneurs, la création d'entreprise restant en dernière position.
  • il a été ajouté à la lettre une demande de généraliser aux doctorants les systèmes de "junior consultant" : un junior consultant est un MdC qui travaille 1 jour par mois comme conseil en entreprise ; les autres modifications sont essentiellement des modifications de forme.

 

3/ La restitution des ateliers

Les propositions des ateliers ont été acceptées dans leur ensemble, après discussion. Quelques points cependant ont fourni matière à débat :

  • suppression de l'habilitation à diriger les recherches (HDR) ; l'une des raisons généralement évoquée pour expliquer le sous-encadrement dans les LSHS est le faible nombre de personnes habilitées à diriger les recherches. La suppression de l'HDR pouvait donc constituer une solution à cet état de fait (que les directeurs de thèses utilisent comme argument pour justifier la situation et se déresponsabiliser) ; il a été répondu que l'HDR étant un élément d'évaluation pour le passage du grade de MdC à Professeur, elle était un argument permettant aux MdC de faire valoir leurs droits à l'avancement. Cela est surtout valable pour les non-agrégés dans les disciplines où l'agrégation est "exigée" ; finalement, la proposition a été rejetée sur vote de 10 pour, 43 contre et 11 abstentions (sur un total de 69 voix) ;
  • la définition d'un candidat local : après discussion, tout le monde est tombé d'accord que toute personne recrutée dans son labo d'origine, dans le labo de son directeur de thèse ou dans le labo du directeur de son ancien labo, est un candidat local.

 

3/ Insertion dans le privé

Toutes les assos de la CEC font des actions pour favoriser l'insertion des docteurs dans l'entreprise : actions de valorisation du Doctorat envers les entreprises et action de sensibilisation des doctorants au monde industriel. Toutefois, on peut déplorer que très peu de communication sur ces actions existe entre les assos de la CEC. Certaines actions n'ont aucune raison de rester locales puisqu'elles ont une vocation globale ; d'autres actions originales doivent pouvoir être partagées entre tous pour générer partout en France des actions susceptibles d'améliorer la lisibilité du doctorat au sein de l'entreprise et celle de l'entreprise dans le monde doctorant, toutes disciplines confondues.

Au delà de la mise en commun d'idées novatrices de valorisation de la formation Doctorale, c'est une réflexion plus approfondie qui devrait être menée afin de dégager une vision commune de ce que doit représenter le docteur pour l'entreprise et l'entreprise pour le docteur. Nos propositions d'actions sont donc de mettre en oeuvre une action de communication envers les entreprises, et d'organiser un colloque d'assocs de doctorants ayant pour thème unique : "Docteur et Entreprise".

  1. Communication sur les compétences du Docteur pour l'Entreprise.

Une première idée est de réaliser un document qui serait diffusé à grande échelle aux entreprises (PME, PMI principalement, mais également à l'ensemble des recruteurs (grands groupes, ...). Elle prend racine dans une action locale finalisée à Caen par APIDoC. Or il nous semble évident que ce type d'action n'a aucune vocation à rester régionale, mais au contraire doit avoir un impact au niveau national.

Une autre idée est de réaliser une plaquette de valorisation du doctorat à destination des Entreprises sur le modèle de celle d'APIDoC. La conception et la mise en œuvre de cette plaquette serait commune à l'ensemble des associations de la CEC. Sa diffusion serait ensuite laissée au soin des associations locales via leurs réseaux de contacts, afin de toucher le plus grand nombre possible de recruteurs de la région.

Cette plaquette n'aurait pas seulement pour vocation d'être expédiée "anonymement", mais devrait pouvoir servir d'appui concret à toute rencontre avec un industriel dans le cadre des différentes actions des assos locales (séminaires, visites d'entreprises, forums, tables rondes...). L'envoi de cette plaquette doit constituer un moyen de prise de contact avec les acteurs du secteur privé local.

Nous estimons qu'un délai raisonnable serait qu'une version définitive de ce document (avant édition) soit prête pour le 15 septembre, pour diffusion à la fin de l'année 2000. Ce document pourrait également avoir une diffusion plus large encore, par exemple dans la presse spécialisée ...

Les points qu'il reste à définir :

  • Fait-on une dichotomie entre Sciences "Dures" et Sciences "Douces" ? Faut-il faire 2 plaquettes différentes ?
  • Comment se repartit-on les taches, comment fonctionne-t-on ? Des gens pour le contenu, d'autres pour le fond ?
  • Financement de l'édition (recherche de sponsors ? Subventions diverses, etc...)
  • Financement de la distribution ? Chaque association pourrait s'appuyer sur des sponsors locaux (universités, conseils régionaux) pour financer les frais d'expédition ? Avec une "péréquation" ?

Ces questions seront réglées sur la liste cec-pro qui sera mise en place à l'issue de ce CA.

 

  1. Organisation d'un colloque national "Doctorants/Docteurs et Entreprises

Ce colloque national devra être le plus large possible, afin de permettre un échange nourri d'idées. Il devra regrouper le plus grand nombre possible d'associations de doctorants (membres de la CEC ou non) et s'ouvrir largement sur les témoignages des acteurs de l'insertion des Docteurs en Entreprise : recruteurs, chefs d'entreprises, ABG, responsables d'ED ...

L'objectif de ce colloque n'est pas de communiquer envers les entreprises, mais de mutualiser les énergies, partager les idées, et fédérer les actions locales. Il doit pouvoir mener à l'élaboration d'une position commune du monde des docteurs vis-à-vis du monde des entreprises, de la manière de l'aborder et de s'y insérer dans tous les domaines, dans toutes les compétences qui sont les nôtres.

Le colloque pourrait rassembler environ 100 participants doctorants/jeunes docteurs issus des associations ou autres ainsi que 20 invites (DRH, décideurs, organismes, etc ...) Il pourrait avoir lieu au moment de la finalisation de la (les) plaquette(s), ce qui permettrait de l'utiliser comme base de réflexion sur la communication et l'image du docteur, c'est a dire aux alentours du 30 septembre 2000. Il pourrait se tenir sur 2 journées.

Les différents points à aborder pourraient être les suivants :

  • Etat des lieux détaillé, discipline par discipline, des débouchés des docteurs en entreprise
  • Listing complet des actions des assos (y compris les Doctoriales) pour l'insertion en entreprise, quelles sont les actions les plus efficaces ? A priori, on peut diviser les actions selon 3 objectifs : sensibilisation des doctorants, formation des doctorants, valorisation du doctorat auprès des entreprises, sachant que certaines actions allient 2 voire 3 objectifs.
  • Ecoles Doctorales et Insertion professionnelle.
  • Quelle communication adopter envers les entreprises ? Quel Message ? Quelle approche ?
  • Quelle communication adopter envers les doctorants/ jeunes docteurs ? Quel Message ? Quelle approche ?
  • Y a-t-il une dichotomie réelle entre Sciences Dures et Sciences Douces ?

Comme pour la plaquette, les détails seront réglés ultérieurement sur la liste cec-pro.

 

4/ Les objectifs de la CEC

Afin de définir des objectifs communs, un tour de table des associations présentes a été effectué. Il en est ressorti que les préoccupations principales tournaient autour :

  • de l'insertion dans le secteur privé (prise de contacts avec des entreprises locales, plaquette de présentation, colloque des associations d'étudiants-chercheurs, suivi du rapport Cohen-Le Déaut, …) ;
  • du statut du doctorant (protection sociale, application de la charte des thèses, financement des thèses, suivi du rapport Cohen-Le Déaut, …) ;
  • du recrutement public et de l'après-thèse académique (statut des ATER) ;
  • du rôle des doctorants dans les écoles doctorales (insertion, contrôle sur la formation doctorale dispensée, …) ;
  • demande de la création d'un collège spécifique étudiants-chercheurs au CNESER (préparation d'une liste de candidature aux prochaines élections) ;
  • poursuivre les contacts avec PI-Net ;
  • obtenir des financements autres que les subventions des universités et les cotisations des assocs membres (création et vente d'annuaires, rechercher d'autres sources de subventions auprès de la région, du ministère, …) ;
  • créer des pôles régionaux entre les assocs locales pour faciliter la communication et l'échange ;
  • réactiver les contacts avec les syndicats (nécessité de développer un fort pôle parisien).

 

Les actions à venir qui ont donc été décidées lors du CA seront lancées en 2 temps : tout de suite après le CA :

  • finalisation de la lettre au ministre (Cyril Imbert, CDT, et JB Peyaud, ADDOC) sur cec-debats@, l'objectif étant de la terminer le plus rapidement possible.

  • actions pour l'insertion dans le privé : plaquette et forum (Eric Simon et Marie Cornu, ADSL); la liste de référence sera indiquée dans un mail ultérieur.

  • préparation des élections au CNESER (Guillaume Bonello, ADDOC) sur la liste cec-cneser@.

  • création de pôles régionaux pour faciliter et activer la circulation des informations; pole grand ouest (Claude Dumas-Montagnon, J. Binet, et Carine Hue, ADOC Rennes), pole Rhône-Alpes (Eric Simon, ADSL), réactivation du pole Languedoc-Roussillon (Cyrille Rontard, CONTACT).

  • création d'une liste modérée contenant l'ensemble des adhérents de la CEC, mise en place par Christophe Gouinaud, les présidents seront sollicités prochainement. Pour l'instant, il a été décidé que cette liste servirait à diffuser le bulletin mensuel de la CEC qui contiendra les infos des assos locales, des infos CEC (CNESER, intersyndicale, contact ministériel, etc...) et autres choses encore. Les personnes en charge du bulletin sont : Eric Simon, (ADSL), Guillaume Bonello (ADDOC), Cyril Imbert (CDT), Frédérique Voisin-Démery (ADDAL), Jean-baptiste Peyaud (ADDOC).

 

Un mois après le CA, d'autres actions seront lancées concernant :

  • les Ecoles Doctorales (ED) : les projets d'ED seront visées par le CNESER au mois de mai; Guillaume Bonello enverra alors un mail pour vous rappeler les buts des ED et vous demander votre avis sur le projet de votre ED.

  • Le débat sur les ATER et le post-thèse en général sera relancé, avec une synthèse de ce qui a déjà été dit pour que vous puissiez en débattre dans vos associations. Un appel à modérateur sera lancé à ce moment.

 

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2017 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/presentation/reunions/2000-03-25/index.html) a été mis à jour le 19 juin 2007

Politique d'accessibilité et mentions légales