Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/presentation/reunions/1997-04-12/index.html
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

------------------------------------------------------------------------------
Compte-rendu definitif du Conseil d'Administration de la CEC du 12 avril 1997
------------------------------------------------------------------------------


Le CA s'est deroule de 14h30 a 22h30, selon le schema suivant :

0 -  Ouverture de la seance par le president
I -  Fonctionnement
        I.1.  Rappels sur le fonctionnement de la CEC
        I.2.  Liste CA et listes temporaires
        I.3.  Points de fonctionnement divers
        I.4.  Renouvellement de la coordination
        I.5.  L'hebergement informatique
        I.6.  Les sous
                 (cotisations, comptes de la CEC, perequation, subventions)
II -  Bilan
        II.1.  Secretariat
                        (mise a jour des listes, appel aux non adherents,
                         nouvel alias secretariat)
        II.2.  Solidarite inter-generation
        II.3.  Contrat de these
        II.4.  Prags
        II.5.  Eurosciences
        II.6.  Academie, ou Operation BRELAN d'AS
        II.7.  Actions a suivre
                        (contacts ABG/ANDES, intersyndicale, rendez-vous CdT,
                         suites de Nuage de Lait)
III -  Discussions
        III.1.  Representativite de la CEC, visibilite et connections avec AHD
        III.2.  Finaliser un texte sur les Prags
        III.3.  Synthese de la discussion sur les formations doctorales CIES-ED
        III.4.  Enseignement et HEURES SUPPLEMENTAIRES
IV -  Conclusion

Annexe : liste des participants


Sigles utilises :

ABG :  Association Bernard Gregory
AHD :  groupe Action-HotDocs
ANDES :  Association Nationale des Docteurs Es Sciences
CA :  Conseil d'Administration (de la CEC)
CdT :  Contrat de These
CEC :  Confederation des Etudiants-Chercheurs
CIES :  Centre d'Initiation a l'Enseignement Superieur
CS :  Conseil Scientifique (des universites)
ED :  Ecoles Doctorales
GDD :  Guilde des Doctorants
HD :  mailing-liste HotDocs
MdC :  Maitre de Conferences
PRAG (ou Prag) :  PRofesseur AGrege du secondaire, affecte dans le superieur
PRCE (ou Prce) :  PRofesseur CErtifie (ie ayant le CAPES), affecte dans le
superieur


Secretaires de seances :

Luck DARNIERE et Maurice VIDAL



------------------------------------------------------------------------------
0 -  Ouverture de la seance par le president
------------------------------------------------------------------------------



Renaud LEPLAIDEUR commence par rappeler que la CEC vient de feter son premier
anniversaire, et que ses statuts prevoient une assemblee generale annuelle,
qu'il faut donc organiser assez rapidement. Il s'agit de reunir pour un
week-end un nombre assez important de membres d'associations de la CEC, afin
de se preparer a la rentree qui s'annonce chargee.
En effet, la reforme du DEUG prevoit l'avancement de la rentree a la
mi-septembre, ce qui implique que les nominations d'ATER seront elles
aussi avancees. Dans ces conditions on peut s'attendre a des entourloupes
et il faut donc se tenir prets a reagir rapidement !

Lors de cette AG, le bureau de la CEC sera renouvele, et Renaud LEPLAIDEUR
a fait savoir qu'il ne se representerait pas : avis aux amateurs !


La CEC-Paris (voir plus loin les lieux geographiques) s'occupe de
l'assemblee generale. Celle-ci pose plusieurs problemes :

a. L'argent : faire venir du monde coute cher.
Quelqu'un suggere de mettre en place un systeme de procuration, mais l'idee
est ecartee puisque ca reviendrait a reduire l'AG a un nouveau CA. Un chiffre
indicatif de 5 personnes par association est avance.

b. Le lieu : il faut un endroit disponible un week-end, muni d'un ou plusieurs
amphis, avec possibilite de camping. Ce sera en region parisienne pour des
raisons pratiques evidentes.

c. Le temps : pour pouvoir disposer d'au moins un amphi en region parisienne,
il faut que ce week-end tombe hors de l'annee scolaire. D'ou un double probleme,
qui est d'une part que beaucoup de thesards seront en vacances, et d'autre part
qu'on ne pourra pas esperer d'echo mediatique.

Compte tenu de ces contraintes, il faut prevoir 15 jours de sondage pour
choisir l'une des 2 DATES suivantes :
  - premier week-end de  JUILLET
  - premier week-end de  SEPTEMBRE.


L'ouverture se termine par le traditionnel tour de table de presentation
(cf en annexe la liste des participants).




------------------------------------------------------------------------------
I -  Fonctionnement
------------------------------------------------------------------------------



I.1)  Rappels sur le fonctionnement de la CEC


Fabrice ROUILLIER rappelle que la CEC est la somme de ses associations,
ce qui implique que seules les associations peuvent agir : les coordinateurs
recuperent les idees de chacun pour les soumettre a tout le monde, mais
ne peuvent initier une action.
Historiquement, on peut dire que la CEC a fonctionne sur un noyau dur
de gens actifs pendant les six premiers mois, mais que depuis six mois les
choses s'ameliorent.

L'un des moyens d'ameliorer le fonctionnement de la CEC est la constitution
de lieux geographiques : il s'agit de regrouper les associations par
proximite geographique en sous-structures de la CEC de niveau regional,
la coordination nationale n'ayant plus affaire qu'a n lieux geographiques
au lieu de N associations (n < N).

Les lieux geographiques stimulent les initiatives locales, et reciproquement
un bon moyen de creer un lieu geographique est d'organiser des actions
locales communes, car ca soude les gens (a l'occasion du passage d'une
huile quelconque dans sa region, suggere par exemple Benoit LEBRUN).
En outre ils peuvent pallier certains problemes : dans un lieu geographique
les associations connectees peuvent servir de lien avec les associations
non connectees.

Le mode de fonctionnement par lieux geographiques a ete evoque des la
creation de la CEC, mais sa mise en place prend du temps. Un premier
lieu geographique existe deja : c'est la CEC Paris, qui regroupe les
associations parisiennes de la CEC (ADDOC, BioDocs, ADICJ, etc...).

Bien que ce soit sans doute plus facile la qu'ailleurs, a cause de la
concentration plus grande des associations de la region parisienne et
du nombre eleve d'opportunites d'actions collectives, il est possible
et souhaitable de developper d'autres lieux, notamment dans les grands
centres universitaires comme Toulouse, Rennes, Grenoble...etc, qui
comptent plusieurs associations membres de la CEC.



I.2)  Liste CA et listes temporaires


La liste CA est pour la CEC un outil de travail : c'est par elle que circule
l'information entre les associations et la coordination.
Il faut qu'elle soit ouverte a tout le monde, y compris aux gens "off-line"
(contactes uniquement par courrier) ce qui est incompatible avec un
usage de cette liste comme d'une liste de discussions (probleme de debit).
En outre il existe deja des listes de discussions par ailleurs, auxquelles
chacun peut participer.

La solution de conciliation entre ces imperatifs et le souhait de certains
de pouvoir debattre entre associations est la mise en place des listes
temporaires : chaque fois qu'au moins deux personnes en font explicitement
la demande, une telle liste est ouverte pour une duree determinee
(contrairement aux mailing-listes classiques, et afin d'eviter de trainer
indefiniment). Les personnes a l'origine de la demande sont alors chargees
de collecter les resultats de la discussion, et d'en faire la synthese.

Question : si on ne veut pas faire partie d'une liste temporaire nouvellement
creee, ou si on veut y inclure quelqu'un d'autre de notre association?

Reponse : Il suffit d'en faire la demande a la secretaire de la CEC
(actuellement Sophie PECOURT, cf II.1 pour le nouvel alias "secretariat").



I.3)  Points de fonctionnement divers


a.  Conflits de personnes
La coordination a du intervenir a plusieurs reprises ces derniers mois pour
regler des problemes de ce genre. Dans une structure aussi grande que la CEC
ils sont inevitables, mais ils constituent a chaque fois une perte de temps et
d'energie importante. Le maitre-mot doit ici etre la confiance.

b.  A propos des statuts
Chacun est invite a les revoir en debut d'annee, afin d'eviter a la coordination
un travail de "juge de paix".

c.  La delegation des taches
Elle est imperative ! Quand une association veut que la CEC realise une tache,
elle soumet le theme a la coordination (pour eviter l'embouteillage) puis un
groupe de gens est forme pour la mener a bien. Le role de la coordination se
limite alors a conseiller en cas de besoin (grace a son experience).

d.  Les votes eclairs
Question de Stephane CHAMERON : y a-t-il un delai minimum pour les
votes-eclairs ?
Reponse : il est difficile de repondre !  Le probleme est que les associations
sont plus ou moins actives selon les periodes, et qu'elles ne sont pas toutes
en phase. Apparemment l'association J. Binet est un indicateur assez fiable
de l'activite moyenne.

e.  Coordination des coordinateurs
Question de Marie-Pierre QUERE : quand on demande un avis aux coordinateurs,
la reponse d'un seul vaut-elle pour les trois ?
Reponse : oui.



I.4)  Renouvellement de la coordination


Nadege MINOIS est a la coordination depuis quatre mois. Son integration se
passe bien. On estime qu'il faut environ six mois pour former un coordinateur
(rappel : un coordinateur gere jusqu'a 300 mails par semaine), ce qui souligne
l'importance de la question du remplacement de Benoit Lebrun.
Celui-ci avait deja annonce au dernier CA son intention de se retirer.
Cette fois-ci il a annonce son depart pour le soir meme.
Il reste disponible pour former son (sa) successeur...

        Avis aux amateurs,  IL Y A URGENCE !!!

Benoit LEBRUN precise qu'il quitte en partie parce qu'il a ete pendant un an a
la fois coordinateur et president de son association, et que c'est le cumul
qui s'est avere trop lourd.
Fabrice ROUILLIER rappelle que le travail de coordination est gerable (si
on ne le cumule pas avec d'autres fonctions en plus de la these).
Nadege MINOIS confirme, au vu de sa propre experience, que c'est jouable.

Quelqu'un demande s'il n'y aurait pas moyen de subdiviser les taches de
coordination pour mieux les repartir.
Fabrice ROUILLIER repond en distinguant la coordination "locale" sur telle ou
telle action en cours (Nadege MINOIS s'occupe par exemple plus particulierement
de la question des PRAGs) de la coordination "globale" (il faut connaitre ses
interlocuteurs, avoir du recul sur les questions en cours...etc).
Joel MARCHAND souligne l'importance de garder une ligne synchrone.
Tout cela rend le travail de coordination peu divisible.



I.5)  L'hebergement informatique


Joel MARCHAND annonce qu'il cessera l'hebergement informatique de la CEC
(et aussi de la Guilde des Doctorants) a la rentree prochaine. Outre le fait
qu'il prend sa retraite, il considere que le mouvement doctorant doit se donner
les moyens de sa politique et se prendre par la main aussi au niveau
informatique.
En effet, pour le moment, la tres grande majorite des outils informatiques
est geree par deux permanents (Pascal DEGIOVANNI et Joel MARCHAND), ce
qui a terme n'est pas une situation sur laquelle les gens doivent s'endormir.
L'echeance pour trouver une solution au probleme actuel de l'hebergement
informatique est posee : cette question doit etre reglee...

>>>>>>>>>>>>>>>     POUR LE 1er SEPTEMBRE  !!!!!     <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Il faut reunir trois ingredients, qui sont :
- une machine ou un support de stockage des informations :
        cout 10 kF environ pour un PC ou bien 2 kF pour un disque 2 Go ;
- un acces au reseau :
        cout 10 kF/mois pour une prise permanente autonome ;
- un administrateur de la machine :
         ca necessite une reelle competence, i.e. il faut un professionnel
de la chose.

En attendant d'avoir les moyens de payer un prestataire de service, il faut
trouver d'autres solutions.

Joel MARCHAND prend en charge la creation d'un groupe de travail la-dessus.

Il existe des textes prevoyant pour les association syndicales et autres
un droit d'affichage. Le probleme est que ca ne concerne pas explicitement
l'affichage electronique, pour lequel il y a un grand vide juridique.

Il est propose que chaque association demande a sa fac le droit a un serveur
a vocation associative sur RENATER (c'est l'INTERNET des universites).
Une fois cela acquis, on devrait legalement pouvoir faire heberger le serveur
de la CEC par celui d'une des associations membres.



I.6)  Les sous


a.  Cotisations
Elles sont a jour. Pour cette premiere annee leur reglement s'est fait au fur
et a mesure des arrivees, mais desormais on regroupe tout en Septembre.
Si en cours d'annee une nouvelle association souhaite adherer, sa cotisation
ne vaudra que pour l'annee (scolaire) en cours, jusqu'au mois de Septembre.
Michael GUTNIC propose qu'une association qui adhere a la CEC apres le 1er Mai
soit exemptee de cotisation jusqu'en Septembre (mais encouragee a cotiser
quand meme avant, de maniere facultative, a titre de soutien).
Sa proposition est retenue.

b.  Les comptes de la CEC

        + 7 000 : cotisations
        + 2 000 : dons divers
        - 2 000 : envoi du CdT
        -   800 : envoi de courier
        - 3 600 : deplacements (RdV...etc)

Soit un solde de :   + 2 600 F.
Ca peut suffire jusqu'en septembre mais c'est juste, estime la tresoriere
Veronique HEDOU, d'autant qu'il risque d'y avoir de plus en plus de RdV.
La question de la necessite de demander une contribution supplementaire
aux associations est evoquee.
Sophie PECOURT (ADSL) propose genereusement d'avancer 1 000 F si un
trou apparait avant les prochaines cotisations.

c.  La perequation
Elle a encore augmente, passant cette fois a 312 F par personne.
Il est propose que desormais les trajets soient systematiquement comptes
au tarif Joker 8: Michael GUTNIC, Veronique HEDOU et Isabelle VERLU et sont
charges d'organiser cela. Pour cette fois-ci, les remboursement sont effectues
suivant le mode habituel.

d.  Les subventions
Il existe des sources de financement (CNESER, FAVE...).
Un groupe "subvention" est forme pour trouver des solutions, il est constitue
de Pierre BEUCHET, Christophe CHAUBET, Michael GUTNIC et Guillaume QUENEY,
et coordonne par Maurice VIDAL.




------------------------------------------------------------------------------
II -  Bilan
------------------------------------------------------------------------------



II.1)  Secretariat


a. Remise a jour des listes
C'est fait : deux associations semblent disparues corps et bien,
et deux autres nous ont rejoint (COREDUMP et l'ANCMSP) ce qui
fait un total de 34 associations membres de la CEC.

b. Appel aux associations non adherentes
On contacte les associations inscrites a la Guilde Des Doctorants.
S. PECOURT souligne que nombre d'entre elles ont des buts strictement
de promotions de leurs membres et anciens adherents, et non des
doctorants en general.

c.  Nouvel e-mail
Pour tout ce qui concerne le secretariat il faut desormais ecrire a :

>>>>>>>          secretariat@gargamel.univ-bpclermont.fr          <<<<<<<<<



II.2)  Solidarite inter-generation


La mesure obligeant les chercheurs CNRS de plus de 65 ans a partir
en retraite est passee, mais independamment de nous. Elle concernait
100 directeurs de recherche, mais son extension a l'universite
toucherait quelques 600 professeurs.

Renaud LEPLAIDEUR rappelle ce qu'a dit D'AUBERT lors de l'operation Nuage
de Lait, a savoir que l'argent libere par cette mesure retournerait
aux labos dans le titre VI des credits de fonctionnement (materiel, et
gens en surnombre i.e. les + 65 ans) et non pour embaucher des jeunes.

Pascal DEGIOVANNI repond que les propos de D'AUBERT etaient imprecis
voire inexacts : il a invoque l'utilisation de cet argent a des fins de
promotion
CR2 -> CR1, ce qui n'est pas possible si ces credits restent effectivement dans
le titre VI.
Ce qui s'est passe, selon une info venant du MENESR, c'est qu'apparemment
comme le titre VI a ete degage des surnombres, un effort a ete consenti
sur le titre III lors de la negociation budgetaire, qui a permis de
maintenir le taux de renouvellement a 2,5 % au lieu de le descendre
a 2,3 % (objectif affiche par le ministere) ce qui represente une trentaine
de postes.

Veronique HEDOU signale l'existence d'un texte regissant les statuts des
universitaires, selon lequel tout depart en pre-retraite doit etre
accompagne de l'embauche d'un jeune. Luc SELIG repond que
ce texte existe dans d'autres branches de la fonction publique
et qu'en pratique il n'est pas applique.



II.3)  Contrat de these


Un tour de table est fait, afin que chacun rende compte de la facon
dont s'est passee la presentation du CdT dans son universite ou institut.
On ne rapporte ici que quelques exposes parmi les plus representatifs
de l'etat de l'art et des problemes rencontres.
Les reponses et interventions diverses sont regroupees a la fin,
plus ou moins par theme.


a.  L'institut Cochin (BioDocs)
L'institut n'est pas une personne morale, pour pouvoir obliger le financement.

b.  Orsay (ADDOC)
Une charte de these est a l'ordre du jour du prochain conseil
scientifique. Renaud LEPLAIDEUR la qualifie de "pas mal" et precise
que "on y a mis ce qu'on a pu". Les points d'achoppement sont
le financement et le terme de "contrat", sur lequel les juristes tiquent
fortement. Cette charte devrait etre mise au vote en juin ou septembre.
Les scientifiques d'Orsay se disent prets a la signer.


c.  Paris VI (ADICJ)
Apres une premiere tentative par l'ecole doctorale, on est
revenu a l'attaque par le labo. On s'est alors heurte a une levee
de bouclier de la part... des thesards !

d.  Rennes I (ADOC et Binet)
On compte pas mal sur nos deux elus au CS. Au niveau du labo de
maths certains ont peur de laisser a un thesard plante des possibilites
de recours juridiques (syndrome americain du tout-juridique).

e.  Toulouse
Deux endroits sont concernes:
L'INP: les annonces prometteuses de l'an dernier ne se sont pas concretisees.
On se renseigne pour savoir ou le contrat en est.
L'Universite Paul Sabatier (Sciences): constitution d'une commission pour
elaborer une charte de these. Quatre doctorants du CDT etaient presents
dans cette commission. La charte a ete redigee. Elle doit etre presentee
aux responsables de DEA et au CS au mois de Juin. Si elle est acceptee,
elle serait mise en place des la rentree prochaine.

f.  Lyon I (ADSL)
Le CdT a ete massivement diffuse a tous les responsables de DEA et ED.
Il a ete presente au conseil scentifique en demandant la creation d'une
commission chargee de l'examiner.
Pour l'anecdote, le directeur de l'ecole doctorale a declare : "ce contrat
est tres bien "et a ajoute "mais il ne sert a rien" !

g.  INRIA Sophia-Antipolis (AJCO6)
Le directeur est en train de preparer un truc dans le genre CdT, mais il
est tres discret.


>>>  Commentaires divers sur le CdT

Pretendre a la fois que le CdT est "trop rigide" et qu'il "ne sert a rien
puisqu'ici il n'y a pas de probleme" est paradoxal : si ca gene c'est qu'il
y a bien des problemes a corriger.
Pourtant ca revient souvent dans l'argumentation des gens qui bloquent
sur le CdT : c'est un point faible a exploiter.

A propos du non-financement, Stephane CHAMERON estime que si on
n'arrive pas a le supprimer on peut essayer de se rabattre sur tout
ce qui pourrait tendre a le marginaliser, comme par exemple qu'il soit
signale en toutes lettres dans les dossiers.
Fabrice ROUILLIER souligne qu'a l'INRIA toutes les theses sont financees.

(NDLR: Renaud LEPLAIDEUR nous signale hors CA que l'idee avait ete
evoquee a Orsay _mais finalement non retenue_ que les theses non
financees soient examinees au cas par cas par une commission
particuliere.)

Contre l'angoisse du "tout-juridique", Pascal DEGIOVANNI rappelle qu'il
faut insister sur la necessite d'une clarification des pratiques.

A part ca, on attend toujours de savoir ce que nous prepare la
reforme BAYROU. Voir le CR de l'entrevue recente avec MONTEIL.

Pascal DEGIOVANNI reste mandate par la CEC pour coordonner les actions
sur le Contrat de These (a l'unanimite moins une voix d'abstention).
D'autre part, Cyrille BAREAU collecte les bilans des associations sur le CdT.



II.4)  PRAG-PRCE


Renaud LEPLAIDEUR rappelle que lors de la rencontre avec le collectif
PRAG-PRCE, l'idee que l'enseignement a l'universite doit etre en correlation
avec la recherche, et que le statut PRAG ou PRCE ne le permet pas, avait
fait l'unanimite. C'est pourquoi nous combattons ce STATUT, lui seul et non
les PERSONNES qui le possedent.

Nadege MINOIS tentera suite a ce qui s'est developpe sur la liste CEC-DEBAT
de realiser un texte avec le collectif PRAG-PRCE portant sur les relations
entre PRAGs et doctorants, la gestion en terme de recrutement...
Actuellement on attend l'avis en retour du president du collectif PRAG-PRCE.

Un questionnaire a ete realise par le Collectif des Doctorants Toulousains.
Apres envoi sur la liste CA un bilan sera fait dans les trois semaines.



II.5)  Eurosciences


Jerome JACQUIN informe que ce groupe a ete cree le 15 mars 1997 a Strasbourg
Cela se veut etre une association Loi 1901 ou tout est a definir avec une
volonte forte de donner une relation entre la SCIENCE et le CITOYEN en Europe.
Ils veulent y mettre les jeunes chercheurs. Pour la premiere fois 160 GRANDS
CHEFS veulent FAIRE UNE PLACE DE CHOIX AUX JEUNES et demandent a la CEC de
prendre l'initiative sur des themes varies tels que la reconnaissance des
diplomes le statut de post-doc et celui de chercheur europeen.
Une mailing liste est creee :

>>>>>>>>>>>>         eurodocs@poppea.polytechnique.fr        <<<<<<<<<<<<<<

On s'y inscrit en envoyant un mail a eurodocs-request@poppea.polytechnique.fr,
avec comme subject : subscribe.

Avec les reponses aux diverses questions, il apparait que des societes existent
deja mais ne font que peu de choses dans les axes pre-cites. Eurosciences
accordera une TRIBUNE aux jeunes avec une pluridisciplinarite interessante.
N. GLASER de l'ABG aimerait un serveur par pays en etant plus complet qu'une
bourse de l'emploi.



II.6) Academie, ou Operation BRELAN d'AS


Guillaume QUENEY fait un rapide bilan montrant qu'ils etaient nombreux sur place
(100 personnes) et que Renaud Leplaideur a parle et fut ecoute.
Une premiere reunion a eu lieu en fevrier sur la CEC, l'ABG, l'Europe.
Une deuxieme reunion s'est tenue fin mars avec le CNRS , des Directeurs des
Ressources Humaines, des industriels... etc. Une troisieme reunion est prevue
le 25 avril. Le tout donnera lieu a un bilan dans un rapport pour le Ministere.



II.7)  Actions a suivre


a.  Contact ABG et ANDES
L'ANDES organise le 15 mai une reunion sur la formation doctorale ouverte
a tous. Elle a demande a la CEC que des representants d'associations de
doctorants prennent la parole. 5 representants d'assos de la CEC se sont
proposes.

b.  Intersyndicale
Il faut remplacer Nicolas BAILLY et il faut que la personne soit sur Paris.
La coordination geographique de Paris trouvera quelqu'un.

c.  Rendez-vous suite au CDT (PS, PCF, Sup-recherche, CPU)
 - Sup-recherche : Ils ne prennent pas position sur aucun point du CdT.
 - PS : voir compte-rendu
 - PC : voir compte-rendu ;
       ils sont d'accord et proposent une reunion quand on le desire au
                Conseil Regional d'Ile de France.
 - CPU : voir compte-rendu

d. Operation nuage de lait et rendez-vous avec le ministere
A la suite de cette operation a la radio, un rendez-vous avec Alix a ete fixe
le 30 avril. Y seront Marie-Pierre QUERE, Guillaume QUENEY et Renaud LEPLAIDEUR.

(Note posterieure au CA : nous avons ete informe depuis que le rendez-vous,
pris pour le 30/04, etait purement et simplement annule pour cause de
legislatives.)





------------------------------------------------------------------------------
III -  Discussions
------------------------------------------------------------------------------



III.1)  Representativite de la CEC, visibilite et connections avec AHD


A la suite de certaines attaques et/ou de certains problemes, il apparait
necessaire de clarifier certaines positions :

a.  Lorsqu'une plainte est effectuee contre la CEC, ce n'est pas a la
coordination de repondre mais aux associations elle-memes. Sinon,
ce serait une surcharge de travail pour la coordination.

b.  Joel Marchand rappelle les differences importantes a considerer en
toutes circonstances :

   HD :  liste de discussion non moderee consacree aux formations doctorales.
   AHD :  groupe de reflexion sur les formations doctorales, dans la
                        continuation du rapport Hotdocs
   GDD :  groupe technique d'information sur les formations doctorales
                        sur Internet (qui administre entre autres la liste HD)
   CEC :  lieu de representation

Il faut bien faire la difference car la confusion des lieux peut entrainer
la confusion des idees.

c.  Un groupe CEC-media est forme, afin de prendre en charge la communication
de la CEC avec l'exterieur, et la collaboration avec le groupe HD-media (son
homologue pour AHD). Ce groupe est constitue de Jean-Marie BURKHARDT,
Guillaume FUMANAL, Guillaume QUENEY et Emmanuel ZARPAS.

(NDLR: des dissentions fortes apparues apres le CA ont amene l'eviction de
Guillaume FUMANAL du groupe CEC-media.)
(NDLR2: pour des raisons pratiques, Joel, en tant que receptionniste
des messages postaux/telephoniques/telecopies de la CEC se met aussi dans
ce groupe, regroupe sous le nom cec-comm)

d.  Benoit LEBRUN est mandate pour faire la connexion entre la CEC et le groupe
HD-enquete (a l'unanimite moins une voie d'abstention).



III.2)  Finaliser un texte sur les PRAGs


Apres une grande discussion, il apparait qu'un questionnaire sera soumis a
la CEC avec un texte sur les Prags et qu'une reflexion sera menee entre le
collectif PRAG-PRAG, la CEC et la Societe des Agreges.



III.3)  Synthese de la discussion sur les formations doctorales CIES-ED.


Apres un bilan de Guillaume FUMANAL, il apparait selon lui que :
        les Ecoles Doctorales (ED) ont 2 attributions :
                formation complementaire scientifique
                formation complementaire d'insertion
        les Centres d'Initiation a l'Enseignement Superieur (CIES) dispensent
                une formation complementaire pedagogique
                une formation complementaire d'insertion.

Un debat assez long s'ouvre alors par un tour de table et on s'apercoit
que tout le monde n'a pas la meme definition de ces structures CIES-ED.
Le debat reste donc toujours ouvert.



III.4)  Enseignement et HEURES SUPPLEMENTAIRES


Le probleme est le suivant: il semble a premiere vue que les heures
supplementaires dans le superieur soient en majorite effectuees par des
statutaires. On peut penser que les thesards, qui gagnent moins et ont
besoin d'avoir enseigne pour augmenter leurs chances d'etre recrutes
comme MdC, en auraient davantage besoin. En outre les heures
supplementaires coutent cher, et nombre d'entre elles pourraient etre
transformees en postes fixes.
Il parait donc interessant de "nettoyer" ce contingent d'heures
suplementaires afin d'evaluer quelle proportion est reellement
incompressible, transformable en postes MdC ou en monitorats,
a reserver pour des vacations de thesards...etc.

Le CDT fait alors savoir qu'ils ont commence a reflechir sur ces points...
Ils vont donc continuer. L'ANCMSP a deja realise une petition sur le sujet.

Renaud LEPLAIDEUR revient alors a la charge en soulignant que ce theme,
et celui des Credit Impots Recherche comme cadeaux aux entreprises,
pourrait faire un tres bon motif de manifestation...





------------------------------------------------------------------------------
IV -  Conclusion
------------------------------------------------------------------------------



Apres huit heures de CA-marathon, et avant que les survivants ne se retrouvent
dans un resto pres de Jussieu, on fait rapidement le point des decisions prises
(cf. supra, mandats et groupes divers) et des echeances a prevoir (AG,
preparation de la rentree, hebergement informatique) et la seance est levee.



=================================================================
Annexe : liste des participants
-----------------------------------------------------------------

 Cyrille BAREAU (Indiv)
 Pierre BEUCHET (ADocS)
 Pierre BOIRON, (AFoDIB)
 Jean-Marie BURKHARDT (Indiv)
 Stephane CHAMERON (CDT)
 Christophe CHAUBET (AJPM)
 Isabelle COLIN (BioDocs)
 Luck DARNIERE (Binet)
 Emmanuel DEJEAN (Contact)
 Pascal DEGIOVANNI (Indiv - Coord AHD)
 Sylvain DOUTE (CDG)
 Guillaume FUMANAL (ADSL)
 Michael GUTNIC (ADDOC)
 E. HAZA (CDG)
 Veronique HEDOU (Binet - Tresoriere)
 Jerome JACQUIN (Euroscience)
 Benoit LEBRUN (CDG - Coord)
 Renaud LEPLAIDEUR (ADDOC - Prezzz)
 Joel MARCHAND (Indiv)
 Nadege MINOIS (Coord)
 David NOWAK  (ADOC)
 Bruno PAUL (ADICJ)
 Sophie PECOURT (ADSL - Secretaire)
 Laurence PELLETIER (AJC06)
 Guillaume PONS (AMESAT)
 Vanessa PREVOT (ARDEUR)
 Guillaume QUENEY (BioDocs)
 Marie-Pierre QUERE (ADICJ)
 Fabrice ROUILLIER (Indiv - Coord)
 Francois SALICIS (FNEB)
 Luc SELIG (BioDocs)
 Johanna SIMEANT (ANCMSP)
 Sandrine TESTAZ (FNEB)
 Sabine VAILLANT (ATHEMA)
 Isabelle VERLUT (Elipsy)
 Maurice VIDAL (Indiv)
 Emmanuel ZARPAS (ENST)

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2017 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/presentation/reunions/1997-04-12/index.html) a été mis à jour le 11 juin 2007

Politique d'accessibilité et mentions légales