Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/presentation/reunions/1996-03-02/index.html
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

CEC : réunion constitive (02/03/1996)


Version Postscript ou Texte

Suite à la réunion du 6 janvier 1996, une réunion s'est tenue le 2 mars 1996 pour donner naissance à une structure nationale fédérant toutes les associations représentantes des étudiants de troisième cycle, DEA, doctorants, et jeunes docteurs en situation précaire (post-docs, ATER...).

Cette réunion a eu lieu à l'ENST (Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications), Salle des Conseils 49, rue Vergniaud 75013 Paris.

Nous tenons à remercier Émmanuel Z., Arnaud Février et Christophe Gouinaud pour l'organisation pratique et financière de la réunion.

Liste des associations présentes :

CDT (Collectif de Doctorants de Toulouse)

AMESAT (Association des Moniteurs de Enseignement Supérieur de l'Académie de Toulouse)

Association des Doctorants de Toulouse-Le Mirail

GTE du Muséum d'Histoire Naturelle (Paris)

BDT ( Bureau des Thésards) de l'ENST,de l'INT et de l'ENSTB

(trois écoles d'ingénieur des Télécommunications)

ADOC (Rennes)

Association ``Jacques Binet'' (Rennes)

AMES (Association des Moniteurs de l'Enseignement Supérieur)

CRIDDES (à vocation nationale)

2D2B (Bordeaux)

AEC Lille 3 (Association des Étudiants Chercheurs de Lille 3)

Association des Jeunes Chercheurs Sciences Cognitives Nord

FAGE (Fédération des Associations Générales d'Étudiants)

ADOCS (La Rochelle)

ADSR (Association des Doctorants Scientifiques Reims Champagne-Ardennes)

ARDEUR (Clermont-Ferrand)

AJC 06 (Association des Jeunes Chercheurs des Alpes Maritimes)

FNADE (Fédération Nationale des Docteurs d'État)

CDG (Collectif des Doctorants Grenoblois)

ADDOC d'Orsay (Paris)

ASTRE (Paris)

CJC (Meudon)

FISC

Incognito

Association pour la recherche cognitive

Campus (Paris)

APIDOC (Caen)

Thésards et Stagiaires de l'INRIA (Sophia)

Doctorants Jacques Monod (Jussieu à Paris)

Moniteurs CIES - Jussieu

Association du Doctorat Scientifique Lyonnais

Association des Jeunes Physiciens de Montpellier

Quelques personnes étaient également là en leur nom propre ou au nom d'associations en cours de formation (St Étienne, Paris 7 ...).

Deux personnes représentant l'UNEF étaient également présentes en qualité d'observateur extérieur. Celles-ci ont pris part à la première partie de la réunion, concernant les objectifs de la confédération, mais elles n'étaient pas membres de l'assemblée constitutive qui a voté les statuts et élu le bureau.

Enfin, on peut noter la présence de Pascal Degiovanni, qui a pris une part importante dans l'élaboration du Rapport HotDocs et qui anime Action-HotDocs, et de Joël Marchand qui faisait partie de l'associationÉtudiants et Recherche, maintenant dissoute.

L'ordre du jour était le suivant :

  • discussion de fond sur le contenu que chaque association présente souhaitait mettre dans la confédération et établissement d'une Charte de la confédération qui en traduise les objectifs;
  • établissement d'une liste de personnes prêtes à s'investir activement dans la confédération et définition de leurs tâches;
  • mise au point du mode de fonctionnement de la confédération;
  • définition des statuts et élection du bureau.

La réunion a été présidée par Joël Marchand et trois secrétaires de séance ont été désignés (Sylvain Tranoy, Florence Sylvestre et Hélène Ardhuin).

Chaque personne présente (en son nom propre ou en tant que porte-parole d'une association) a eu la possibilité de s'exprimer et ce compte rendu, rédigé par les trois secrétaires, reflète le contenu de leurs propos.

Établissement de la Charte de la confédération

Lors de la première partie de la réunion, chaque personne présente a pu s'exprimer sur le rôle que la confédération doit jouer dans la vie des doctorants. Après discussion des différents points de vue de chacun, une synthèse des buts et des motivations de la confédération a été élaborée, constituant la Charte de la CEC (Voir document à la fin de ce compte rendu).

Chacun des points écrits dans la Charte ont été soumis à une relecture devant la totalité des participants et à un vote : la majeure partie du texte a été adopté à l'unanimité.

Les quelques points de litige étaient les suivants :

  • participation ou non aux élections aux conseils scientifiques des établissements d'enseignement et de recherche ainsi qu'aux élections au CNESER;
  • définition des personnes physiques dont les intérêts sont défendus par la confédération;
  • position par rapport au problème des flux d'entrée en formation doctorale et par rapport à l'adéquation entre la durée du financement de la thèse et sa durée. Ils ont été rediscutés et adoptés à une large majorité.

Implication directe de personnes

Les tâches à remplir pour permettre le fonctionnement de la confédération sont de trois types:

  • les porte-paroles (vis à vis de l'extérieur : ceux chargés des relations avec les syndicats, les pouvoirs publics, la presse, ceux qui se présentent au CNESER, ...) qui doivent impérativement être des thésards pour des soucis de représentativité;
  • les animateurs et aiguilleurs qui donnent le rythme, servent de lien de coordination et les personnes chargées de <<travaux manuels>> (gestion, frappe de textes, ...);
  • les personnes qui, au niveau local assurent le lien entre la confédération et leur association ou groupement d'associations.

Une liste de personnes acceptant l'une ou l'autre des responsabilités a été établie. En particulier, les aiguilleurs et animateurs forment un noyau de trois personnes qui sont :

  • Benoıt Lebrun, également président du Collectif des Doctorants de Grenoble, qui sera remplacé pendant un mois d'absence par Cyrille Bareau de Rennes;
  • Fabrice Rouillier qui représentait ici plusieurs associations de Rennes;
  • Joël Marchand qui a accepté d'en faire partie le temps de transmettre son expérience personnelle aux autres.

Mise au point du fonctionnement de la confédération

L'organisation de la confédération est pyramidale. Le sommet de la pyramide est constituée de deux ou trois personnes dont le rôle est de coordonner et donner le rythme. Les premières ramifications de la pyramide sont constituées de <<lieux géographiques>> qui peuvent être : un regroupement d'associations en fonction de leur localisation géographique, un lieu de réflexion virtuel comme Action-HotDocs. Enfin, la base est constituée des membres actifs de la confédération, c'est-à-dire les associations elles-mêmes ou des personnes physiques. Il a été entendu que la liaison entre les différents étages de la pyramide devait être fondée sur : la discipline, l'exactitude, la confiance, la délégation, la responsabilité.

En particulier, les personnes placées aux différents noeuds de ramification doivent s'exprimer non pas en leur nom propre mais comme représentants et porte-paroles des personnes ou associations qui sont placées en dessous dans la pyramide.

Les statuts

Une proposition de statuts qui avait déjà été discutée via le courrier électronique ou le fax a été présentée et débattue. La version définitive des statuts a été votée point par point. Le nom Confédération des Étudiants-Chercheurs a été adopté pratiquement à l'unanimité (Voir texte joint). Le siège social n'est pas encore défini. Il sera établi sur Paris soit à l'Université Orsay, soit au Muséum National d'Histoire Naturelle. Cela dépendra des réponses obtenues auprès des deux organismes sollicités.

L'adresse de la confédération est différente de l'adresse du siège social utilisée pour le dépôt des statuts à la préfecture. Provisoirement, il s'agit de celle de Joël Marchand (91, rue Boucicaut - 92 260 FONTENAY AUX ROSES).

Par la suite, une adresse postale sera établie pour permettre l'envoi du courrier vers des personnes différentes au cours du temps.

Le bureau est constitué de :

  • Renaud Leplaideur, président;
  • Arnaud Février, secrétaire;
  • Véronique Hédou, trésorière.

Remarque : les personnes du bureau sont différentes des <<animateurs et aiguilleurs>>. Cette distinction entre d'une part les personnes (du bureau) connues publiquement et ayant des charges administrative et d'autre part les <<animateurs>> qui n'interviennent pas dans les relations entre la confédération et l'extérieur a été jugée nécessaire à une très large majorité des personnes présentes (ne serait-ce que pour des raisons de disponibilité des doctorants concernés).

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2017 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/presentation/reunions/1996-03-02/index.html) a été mis à jour le 11 juin 2007

Politique d'accessibilité et mentions légales