Logo de la CJC
Document tiré de : cjc.jeunes-chercheurs.org/expertise/remuneration/salarisation/index.php
anniv Enquête sur les jeunes chercheurs étrangers en France : résultats et solutions En savoir plus….
Retrouver la proposition de loi de la CJC pour une juste représentativité des Jeunes Chercheurs En savoir plus….
anniv assises de l'enseignement supérieur et de la recherche
Depuis son lancement, la CJC porte la voix des jeunes chercheurs dans les assises à travers ses contributions, ses auditions et ses associations membres.
En savoir plus….

Le processus de salarisation

La CJC milite activement depuis sa création en 1996 pour la salarisation de tous les jeunes chercheurs. Elle constitue aujourd'hui la conclusion du processus continu de professionnalisation des chercheurs doctorants engagé depuis plus de 30 ans.

Références et documents à lire

Le gouvernement s'engage pour la salarisation des jeunes chercheurs ?

Sous la présidence de François Hollande

Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

En réponse à une interpellation de la Présidente de la CJC dans l'émission La République du Mouv', le 28 novembre 2012, Geneviève Fioraso a rappelé la nécessité que les doctorants soient convenablement contractualisés.

« On s'est aperçus qu'il y avait des doctorants qui tout simplement n'avaient pas de contrat. Les organismes de recherche ou les universités qui font ce genre de doctorats sont en faute. Un doctorant doit avoir un contrat. »

Président de la République

Dans son discours de campagne au Biopôle de Nancy, le 5 mars 2012, François Hollande a fixé le cap de la contractualisation de tous les doctorants.

« Surtout, nous devons nous fixer comme objectif que tout doctorant doit avoir une thèse financée avec un contrat de travail, donc une protection sociale, et que cela doit compter pour ses annuités de retraite. C'est un objectif à long terme. »

Sous la présidence de Nicolas Sarkozy

Premier Ministre

En visite le 1er juin 2007 à l'Université Paris-Sud, le Premier Ministre, François Fillon, s'était clairement engagé en faveur d'une reconnaissance des jeunes chercheurs, doctorants et docteurs, en tant que professionnels...

« Je veux penser ici aux jeunes chercheurs, doctorants ou nouvellement docteurs dont la société française éprouve des difficultés à les percevoir comme des professionnels et incline trop souvent à les penser en état de prolongation d'études. Il faut changer cette perception. C'est une urgence économique et culturelle. »

Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, déclarait le 9 juillet 2007, dans son discours d'ouverture du chantier sur « le statut des jeunes chercheurs et des enseignants-chercheurs », au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche :

« La protection des jeunes chercheurs français et étrangers implique également que nous renoncions au financement des thèses par des libéralités. Les jeunes chercheurs doivent bénéficier d'une couverture sociale complète. [...] Le premier défi, c'est d'améliorer l'image du jeune chercheur. C'est de valoriser l'expérience professionnelle acquise au cours de ses travaux de recherche. C'est faire savoir que les jeunes chercheurs sont riches de savoirs et de savoir-faire. »

La Ministre devrait ainsi prolonger l'action engagée par ses prédécesseurs. Ses services rappelaient déjà le 20 octobre 2006 aux responsables d'établissement d'enseignement supérieur et de recherche l'exigence d'un recrutement des jeunes chercheurs sur la base d'un contrat de travail :

« S'agissant des doctorants, l'article L. 412-2 du code de la recherche précise que "les bénéficiaires des allocations individuelles spécifiques destinées à faciliter l'accès à la formation par la recherche, ont droit à la protection sociale de droit commun. Nonobstant toutes les dispositions contraires, ils sont titulaires de contrats à durée déterminée couvrant la période de formation."
[...]
« Nous vous rappelons à cet égard, la nécessité de disposer d'une procédure interne permettant d'exercer un contrôle sur la situation des personnels exerçant sous votre autorité. Cette procédure doit vous permettre de vous assurer de la conformité des conditions de recrutement des doctorants et post-doctorants avec la réglementation en vigueur, et de garantir le recrutement de tout collaborateur sur contrat. »

Autres responsables politiques

Les responsables politiques de tous bords sont unanimes pour mettre fin au système des libéralités et les remplacer par des contrats de travail en bonne et due forme. Les actes doivent maintenant s'accorder aux paroles.

facebook twitter

contact @ cjc . jeunes-chercheurs . org © 1996-2017 Confédération des jeunes chercheurs.

Ce document (/expertise/remuneration/salarisation/index.php) a été mis à jour le 24 février 2016

Politique d'accessibilité et mentions légales